L'initiative médicale africaine de l'AMM


INTRODUCTION

La force  des  systèmes  de santé  observée dans les pays ayant  de bons résultats en matière de santé repose grandement sur le leadership professionnel assuré par les Associations Médicales Nationales (AMN). Il s’agit d’organisations de la société civile  dont les  membres sont des médecins dans  divers secteurs y compris des  académiciens, chercheurs, responsables de la planification sanitaire, décideurs politiques, gestionnaires de santé et cliniciens. Là où elles sont bien organisées, les AMN sont au premier plan pour   la promotion des normes professionnelles auprès des médecins et   la défense des soins de santé de qualité. Leur rôle de leadership est reconnu par leurs gouvernements et par d’autres organisations de santé. Elles sont considérées par le public comme des sources crédibles d’informations au service de leurs systèmes de santé.

L’Association Médicale Mondiale (AMN) est une organisation professionnelle mondiale créée en 1947 et dont les membres sont des Associations Médicales Nationales. L’AMM conseille ces AMN  et les aide  au développement de leurs capacités afin de savoir comme contribuer à leurs systèmes de santé.     Elle leur fournit des opportunités pour la création de réseaux et le partage d’informations entre les médecins exerçant dans des systèmes  de santé solides et ceux exerçant dans des systèmes de santé faibles.   

Une étude sur les besoins basiques a été menée en 2013-2014. Elle a consisté en quatre ateliers de consultation en Afrique du Sud, au Kenya, au Nigeria et en Tunisie. Les dirigeants des AMN ont également répondu à un questionnaire. Des consultations ont eu lieu également avec des AMN non africaines des Etats Unis, du Royaume Britannique, du Japon, d’Australie et de Nouvelle Zélande.

Les AMN africaines sont généralement trop faibles et manquent de capacités pour assurer leur leadership et influencer les systèmes  de santé nationaux.

Les 9 domaines identifiés pour le développement de  capacités des AMN africaines sont les suivants : 

  1. Consolidation des organisations
  2. Défense/sensibilisation en matière d’éducation médicale
  3. Amélioration de l’accès à la formation permanente
  4. Couverture maladie universelle
  5. Promotion des déterminants sociaux de la santé
  6. L’approche Une Santé
  7. Fuite des cerveaux
  8. Recherches et publications
  9. eSanté

L’AMM va s’impliquer dans le développement de  capacités des AMN dans les domaines ci-dessus mentionnés.

Une équipe de spécialistes médicaux de l’Association Médicale d’Ouganda, basée à Kampala en Ouganda,  et de responsables de l’Association Médicale Mondiale se sont regroupés afin de fournir un support technique au projet. Un Secrétariat administratif a été établi pour aider aux activités du projet.

DUREE DU PROJET

5 ans (2015-2020)

OBJECTIF DU PROJET

Renforcer les capacités des AMN africaines afin qu’elles assurent le rôle de leadership professionnel et qu’elles améliorent les systèmes de santé de leurs pays.

RESULTATS ESCOMPTES

Que les AMN africaines exercent une véritable influence sur les systèmes de santé de leurs pays

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Développer les capacités des AMN africaines dans des domaines spécifiques.

STRATEGIES

Discussions en ligne

Les personnes compétentes dans les domaines où il faut développer des  capacités seront invitées en tant que modérateurs des discussions en ligne relatives à ces domaines.

Réunions régionales et conférences et ateliers panafricains

Ces réunions seront organisées afin de permettre  aux dirigeants des AMN africaines de partager les défis et innovations auxquels ils ont eu recours pour influencer les systèmes de santé. Les AMN non africaines seront aussi invitées à participer et à partager leurs expériences.

Jumelage

Les AMN non africaines seront invitées à créer des jumelages et à collaborer avec les AMN africaines dans des domaines spécifiques.

Partenariats collaboratifs

Le gouvernement et les organisations du secteur privé seront invités à soutenir les AMN.

SUIVI, EVALUATION ET BILAN  DU PROJET

Des repères et des indicateurs d’évaluation de l’impact ont été identifiés pour un suivi et une évaluation de la réussite du projet et s’en inspirer pour l’avenir. Un bilan sera établi à mi parcours à la fin de l’année trois pour évaluer et tirer la leçon des résultats du projet.