Migration


La migration des professionnels de santé d’un pays à l’autre ou au sein des pays est extrêmement importante pour l’évolution de la médecine. Les échanges scientifiques, l’éducation personnelle, la formation et l’expérience sont des facteurs importants pour le développement de la médecine et donc le mieux être de nos patients et de tous les êtres humains.  

Alors que nous voyons maintenant la migration comme un droit individuel – la recherche d’un emploi ou l’ouverture d’un cabinet médical dans d’autres pays est très réglementée.  Les raisons tiennent au protectionnisme et sont donc politiques et non médicales mais aussi à la qualité  des soins et leur délivrance sur une base équitable.

En tant qu’organisation mondiale, nous sommes aussi inquiets quant à l’érosion dont souffrent de nombreux pays – surtout les pays pauvres. L’Association Médicale Mondiale demande depuis longtemps une planification soigneuse des ressources humaines dans le secteur de la santé afin de fournir la main d’œuvre nécessaire et répondre ainsi aux besoins d’une population. Toutefois,  une éducation suffisante ne suffit pas lorsque les médecins quittent le pays pour trouver de meilleures opportunités de travail et de vie ailleurs.

L’Association Médicale Mondiale s’implique donc dans différents projets visant à solutionner le problème sous différents aspects :   

La Campagne pour un environnement favorable à la pratique  essaie de trouver les meilleurs modèles pour instaurer et préserver des lieux de travail de qualité dans le secteur de la santé. Pour en savoir plus sur la campagne EFP.

L’AMM soutient et contribue à différentes études en cours de l’Union Européenne qui essaient de quantifier et de décrire les courants migratoires des professionnels de santé au sein de l’Union Européenne et à l’extérieur. L’UE étant l’une des principales zones de migration des médecins, résoudre les problèmes de main d’œuvre au sein de l’UE pourrait être une mesure importante pour réduire le taux d’érosion dans les pays pauvres.

l'AMM a été impliquée dans l'élaboration du Code de pratiques pour le recrutement du personnel de santé de l'OMS, qui a été adopté par la 63ème Assemblée mondiale de la santé en mai 2010.

L’AMM conjointement à l’Alliance Mondiale des Professions de santé  et à la Confédération Mondiale des Physiothérapeutes a organisé la première Conférence  Mondiale des Professions de santé  sur la réglementation à Genève en mai 2008. La conférence a étudié l’avenir en matière de réglementation des systèmes de santé et les conséquences de la migration des professionnels de santé. On a par exemple discuté des questions suivantes : existe-t-il un concept global définissant le professionnel de santé, comment agréer et accréditer les professionnels de santé émigrants et quel est le lien entre la sécurité du patient, la compétence et les normes. Une seconde conférence des  Professionnels de santé  sur la réglementation (WHPCR) s'est tenue les 18 et 19 février 2010 à Genève.  

Politiques et actions actuelles de l’AMM

Liens utiles