Sécurité du patient


De l’hygiène des mains jusqu’à la sécurité des procédures en général en passant par la sécurisation des traitements, des  médicaments, des piqures et des interventions chirurgicales, dans les établissements de santé, la sécurité du patient requiert une vigilance continuelle.   Elle constitue la pierre angulaire de la qualité des soins et nécessite une approche individuelle et collective. La sécurité du patient implique toute une série de responsabilités, depuis le comportement individuel jusqu’à  la faillite du système, des erreurs individuelles jusqu’à des choses comme par ex. une pénurie de ressources et notamment de ressources humaines.

L’Association Médicale Mondiale plaide en faveur du  rôle majeur des médecins dans la sécurité du patient. Pour comprendre et analyser la complexité des processus de traitement , il faut collecter des informations sur les erreurs, sur les situations menant quasiment à des erreurs aux conséquences préjudiciables, sur les situations  non sécurisées et sur les mauvais comportements. Afin que les erreurs servent de leçons, il faut élaborer une culture où informer/signaler  n’est pas synonyme de blâme. Cela permettrait de réunir  des connaissances pour la collectivité sur les situations et les pratiques  non sûres et d’agir de manière préventive.

En 2005, l’AMM a rejoint la nouvelle Alliance Mondiale pour la sécurité des patients, fondée par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Politiques et actions actuelles de l’AMM

Alliance Mondiale des Professions de santé

Lien utile