Les Déterminants Sociaux de la Santé


Dernière nouvelle - Ecole d'été UCL Santé et Société sur les Déterminants Sociaux de la Santé (en anglais) - 14 au 18 juillet 2014: Le cours est organisé par le département d'épidémiologie et de la santé publique, Londres. Il offre une évalutation approfondie des déterminants sociaux de la santé sous l'angle de la recherche, de la politique et de la gouvernance - Plus d'information

L’inégalité en matière de santé parmi les individus et au sein des pays est importante et constitue une question urgente de justice sociale. Il est clair que les inégalités dans ce domaine résultent des conditions de vie qui ne sont pas les mêmes, de l’environnement dans lequel une personne naît, grandit, vit, travaille, vieillit et meurt.

Statistiques illustrant les inégalités en matière de santé (OMS, Rapport final 2008 de la Commission sur les Déterminants sociaux de la santé 2008)

  • Le risque de décès maternel est de 1 pour 8 en Afghanistan et de 1 pour 17 400 en Suède.
  • Dans les bidonvilles de Manille, jusqu’à 39% des enfants ayant entre 5 et 9 ans sont déjà infectés par la TB – deux fois plus que la moyenne nationale
  • A Glasgow, un garçon né dans un quartier prospère peut espérer vivre jusqu’à 82 ans alors qu’un garçon né dans un quartier défavorisé peut espérer vivre jusqu’à 54 ans. (Rapport sur la santé mondiale 2006 de l’OMS)

En réponse à l’inquiétude croissante générée par ces inégalités persistantes et toujours plus importantes, l’OMS a créé la Commission sur les Déterminants sociaux de la santé (CSDH) en 2005 pour servir de guide aux Etats Membres et aux programmes de l’OMS en rassemblant des preuves sur les déterminants sociaux et des méthodes pour surmonter ces inégalités. Le rapport final de la Commission "Combler le fossé en une génération" a été lancé en août 2008.

Le rapport évalue l’impact des déterminants sociaux sur la santé et fait des recommandations pour modifier la répartition du pouvoir, de la richesse et des ressources avec pour objectif d’améliorer les conditions de vie au quotidien et parvenir à une équité en matière de santé. Il insiste sur l’approche pluridisciplinaire pour y parvenir. Il ne suffit pas d’améliorer uniquement le secteur de la santé. Des politiques avec pour objectif à long terme d’améliorer la santé doivent toucher tous les secteurs de la société. Le rapport demande une action de la part des gouvernements, de la société civile, des organisations internationales et des politiques qui définissent les conditions de vie des individus.

Le rapport inclut trois recommandations essentielles :

  1. Amélioration des conditions de vie au quotidien
  2. Maîtriser la répartition inéquitable du pouvoir, de l’argent et des ressources
  3. Estimer et comprendre le problème et évaluer l’impact des actions

Statistiques illustrant les inégalités en matière de santé (OMS, Rapport final 2008 de la Commission sur les Déterminants sociaux de la santé 2008)

  • Au Costa Rica, suite aux améliorations apportées aux soins primaires, la mortalité infantile nationale a baissé de 60 à 19 pour 1000 naissances entre 1970 et 1985.
  • En Asie, le fait de payer de sa poche les soins de santé a ramené 2,7% de la population totale des 11 pays à faibles/moyens revenus en dessous du seuil de pauvreté très bas qui est de 1 $ US par jour.
  • En Bolivie, la mortalité infantile des bébés dont les mères sont sans éducation est de 100 pour 1000 naissances alors que la mortalité infantile des bébés dont les mères ont au moins une éducation du niveau secondaire est de 40 pour 1000.

Suite à la publication du rapport, l’Assemblée Mondiale de la Santé a adopté une résolution "Réduire les inégalités en matière de santé en agissant sur les Déterminants sociaux de la santé" (May 2009) demandant à la communauté internationale y compris les agences des Nations Unies, les institutions intergouvernementales, la société civile et le secteur privé de décider d’actions à mener en collaboration avec les Etats Membres de l’OMS et le secrétariat de l’OMS pour évaluer l’impact des politiques et des programmes sur les inégalités en matière de santé et pour traiter les sur déterminants sociaux de la santé.

L'OMS a organisé une Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé du 19 au 21 octobre à Rio de Janeiro, avec le soutien du gouvernement brésilien. Dans la perspective de cet évènement, l'OMS avait lancé une consultation sur un projet de document technique (draft technical paper - disponible uniquement en anglais) visant à nourrir les discussions lors de la conférence et proposer aux responsables politiques un aperçu des stratégies clés de mise en oeuvre des actions relatives aux déterminants sociaux.

Une série de cas pratiques (disponibles uniquement en anglais) sous l'égide des bureaux régionaux de l'OMS ont été publiés en vue de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Ces cas pratiques présentent des exemples positifs de politiques visant à réduire les inégalités en matière de santé, couvrant un large spectre de thèmes, y compris la violence à l'encontre des femmes, les programmes dans le domaine de la tuberculose et la santé des femmes et des enfants.

Politiques et actions actuelles de l’AMM

Liens utiles