Contrefaçon des produits médicaux


Les médicaments contrefaits sont des médicaments fabriqués sans le respect des normes de sécurité, de qualité et d’efficacité. Ils risquent donc de générer des problèmes de santé et de tuer des milliers d’individus tous les ans. Les experts estiment que 10% des médicaments dans le monde sont des contrefaçons. Le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années car les méthodes de contrefaçon sont de plus en plus sophistiquées et il y a de plus en plus de marchandises qui passent les frontières.

Selon l’OMS, un médicament contrefait est « un médicament qui est délibérément et frauduleusement muni d'une étiquette qui contient des informations trompeuses quant à son identité et/ou sa source véritable ». Il peut s'agir d'une spécialité originale ou d'un produit générique et parmi les produits contrefaits, il en est qui contiennent les bons ingrédients mais dans un emballage contrefait ou de mauvais ingrédients sans composants actifs ou en quantité insuffisante ou même toxiques.

Les médicaments contrefaits sont une menace pour la santé des individus et la santé publique. Le grave préjudice pour les individus peut être causé soit par une action excessive du principal ingrédient actif, soit par un dosage insuffisant de l’ingrédient actif soit par la toxicité des ingrédients qui ne devraient pas être présents dans le médicament. Les patients peuvent aussi croire être protégés contre une maladie ou un problème de santé indésirable alors qu’ils ne le sont pas.

Les médicaments dilués ou insuffisamment dosés sont une menace pour la santé publique car ils contribuent à la résistance aux médicaments dans les populations et donc à des taux d’infection en augmentation, à un plus grand besoin en matière de recherche et de développement de nouveaux médicaments et à des dépenses plus importantes en soins. D’autre part, les contrefaçons interfèrent avec l’analyse des effets indésirables car ils donnent l’impression que le médicament non contrefait produit ces effets indésirables.

Ils privent les inventeurs et les fabricants de médicaments ou d’équipements de leurs royalties et font en cela obstacle à la poursuite de recherches. Même pire, ils font perdre confiance dans les médicaments et donc dans les médecins. En conséquence, les plans de traitement sont moins bien suivis.

L’Association Médicale Mondiale, conjointement aux organisations partenaires de l’AMPS, s’est associée à l’International Medical Products Anti-Counterfeiting Taskforce (IMPACT) dirigée par l’OMS en 2006 pour lutter contre le problème mondial des produits pharmaceutiques contrefaits. L’IMPACT regroupe près de 200 pays ainsi que des organisations spécialisées dans l’application, la production et la défense des patients et a attiré l’attention sur la santé publique et l’impact commercial des médicaments contrefaits.

L’AMPS a mis au point une trousse d’outils ‘BE AWARE’ pour lutter contre les médicaments contrefaits. Cette trousse est destinée à aider les dentistes, les infirmières, les pharmaciens et les médecins dans leur lutte contre les médicaments contrefaits dans leur exercice quotidien. La trousse présente les mesures essentielles à adopter par les professionnels de santé pour identifier et signaler les médicaments contrefaits, pour aider à lutter contre de telles pratiques criminelles et à sécuriser les traitements.

Politiques et actions actuelles de l’AMM