Maladies non transmissibles


De nos jours, les maladies non transmissibles (MNT), principalement les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète, l’obésité et les maladies respiratoires chroniques constituent une grave menace pour la santé et le développement des êtres humains. Ces cinq maladies sont les principales responsables dans le monde des décès. On estime que 35 millions d’individus en meurent chaque année – elles représentent 60% de tous les décès dans le monde et 80% dans les pays à faibles et moyens revenus. L’OMS estime que le total des décès imputables aux maladies non transmissibles augmentera de 17% dans les 10 prochaines années.

Les MNT résultent de l’interaction de divers facteurs génétiques, environnementaux et liés au mode de vie, dont le tabagisme, l’abus de l’alcool, l’absence de diététique et d’exercice physique. Les MNT sont souvent présentes dans les classes et les régions socio-économiques défavorisées, elles font obstacle au développement économique de nombreux pays. L’OMS prévoit la plus grosse augmentation dans la zone Afrique avec 27% et dans la zone de la Méditerranée Orientale avec 25%. Le plus grand nombre de décès se situera assurément dans les zones Pacifique Occidental et Asie du Sud Est.

Politiques et actions actuelles de l’AMM

Politique de l’AMM sur le sujet